ACTUALITES

C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain de l’écoute pas.       Victor Hugo

Octobre 2021: Décathlon abandonne son projet de centre commercial Oxylane à Saint-Clément-de-Rivière

Sept ans après que nous ayons commencé à nous opposer au projet Oxylane Decathlon a en effet publié le 21 octobre 2021 un communiqué selon lequel “Decathlon a décidé de ne pas poursuivre ce projet sur la ZAC de St Clément de Rivière”. 

Il s’agit d’une victoire de tous les citoyens opposés à ce projet d'un autre temps!

Les nombreux recours, en particulier déposés par Non Au Béton, ont freiné le démarrage des travaux et laissé le temps à la commune de lancer l’enquête publique sur son nouveau Plan Local d’Urbanisme.

Durant cette enquête, la quasi-totalité des observations étaient hostiles au projet et le commissaire enquêteur a donc recommandé à la Municipalité de reclasser la zone concernée en terres agricoles et naturelles.

Toute l’équipe de Non Au Béton est pleinement satisfaite de l’issue de ce dossier et souhaite remercier encore une fois tous les nombreux adhérents et sympathisants qui, par leurs dons et leurs adhésions, ont permis de financer ce marathon juridique.

Cette défaite de Decathlon illustre surtout le fait qu’une guerre n’est jamais perdue d’avance et que si nous avions perdu la bataille juridique, nous avons remporté celle du coeur et de l’opinion.

17 MARS 2021.

Revoir l'émission 'Ensemble c'est mieux' diffusée par FR3 Occitanie sur le thème de l'artificialisation des sols.

Juillet 2019: Non Au Béton reçoit l'agrément préfectoral pour la Défense de l'Environnement

Par un arrêté en date du 30 juillet 2019, le Préfet de l’Hérault a confirmé que Non Au Béton bénéficiait de l’agrément départemental en tant qu’association pour la protection de l’environnement.

Il est important de noter que cet agrément a été donné pour 5 ans en raison des nombreuses actions menées « pour la protection de l’environnement, la défense et la sauvegarde des espaces naturels, de la faune et de la flore sur le territoire de l’unité urbaine de Montpellier » mais aussi pour le « fonctionnement démocratique  conforme à ses statuts, permettant l’information de ses membres et leur participation effective à la gestion de l’association, que ses garanties de régularité en matière financière et comptable sont suffisantes et qu’elle exerce une activité non lucrative ainsi qu’une gestion désintéressée ».

 

Télécharger l'arrêté

pdf.png